Accompagner les Patients atteints de Démence de type Alzheimer

Avec l’allongement de la durée de vie, l’incidence de la Maladie d’Alzheimer augmente de façon vertigineuse. Les projections actuelles avoisinent un doublement du nombre de personnes atteintes par période de 20 ans. Parmi les démences neurodégénératives, la maladie d’Alzheimer est la forme la plus fréquemment rencontrée (environ 70 % des cas). Les perturbations les plus précoces et les plus fréquentes sont des troubles bénins de la mémoire portant sur les faits récents et le plus souvent sur des détails de la vie quotidienne. Il s’ensuit une lente évolution des symptômes qui vont progressivement s’étendre à des troubles de l’organisation et de la programmation (fonctions exécutives), du langage (aphasie), une maladresse gestuelle (apraxie), un défaut de reconnaissance des objets, des lieux, des personnes (agnosie). La maladie s’accompagne également de divers troubles du comportement qui viennent aggraver les troubles cognitifs et peuvent diminuer la tolérance de l’entourage : repli sur soi, apathie, symptômes dépressifs, troubles du sommeil, de l’appétit, agitation, hallucinations… Les aidants naturels sont les premières victimes de la maladie ! Enfin, des signes neurologiques somatiques apparaissent le plus souvent, entraînant des troubles de l’équilibre, de la marche, et augmentent le risque de chutes. La maladie d’Alzheimer peut être perçue comme une lente et inexorable dégradation intellectuelle et physique des patients.

L’un des objectif poursuivi par les cliniciens est de repérer les patients atteints de troubles cognitifs n’ayant pas encore de retentissement sur les activités ou l’autonomie. Ces troubles peuvent être considérés comme une première phase symptomatique de la maladie et les patients qui les présentent ont un risque plus élevé de développer un syndrome démentiel après une ou plusieurs année(s) de suivi. L’enjeu de cette formation est donc tout autant de sensibiliser les professionnels au repérage qu’à l’accompagnement des patients à risque ou en démence avérée.

Objectif général / institutionnel :

Améliorer la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

Formation à la demande :

Demandez le programme !

mai 2, 2020