S’Installer en secteur libéral

Public

Tout.e infirmier.e déjà installé.e ou désireux.euse de s’installer en exercice libéral.

Durée

  • 5 jours (35 heures)
  • J1 & J2 : Muriel Caronne
  • J2, J3 & J4 : Philippe Bordieu

Pré-requis

Aucun

Objectif général

Comprendre et s’approprier les dimensions administratives, sociales, comptables, fiscales et déontologiques relatives à l’exercice libéral de la profession d’infirmier.e.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les obligations liées au conventionnement avec l’Assurance Maladie
  • Connaître l’environnement social et les obligations réglementaires qui en découlent
  • Connaître les organes représentatifs de la profession, leurs spécificités
  • Connaitre les obligations comptables de l’IDEL
  • Connaître les obligations déontologiques de l’IDEL
  • Connaître et comprendre la NGAP et les règles de facturation des actes infirmiers

Compétences visées

A travers cette formation, il est recherché la capacité à l’IDEL à :

  • Gérer son cabinet aux plans administratif, comptable et fiscal
  • Agir, y compris avec ses collègues et confrères/consoeurs, dans le respect des règles déontologiques et des recommandations de bonne pratique
  • Facturer ses actes selon les règles de la NGAP et les méthodes de télétransmission en vigueur
  • Se positionner dans le paysage professionnel ordinal, syndical, et/ou associatif

Méthodes et outils pédagogiques

Les méthodes mises en oeuvre s’appuient sur les principes de la pédagogie pour adultes et mobilisent les modèles des sciences de l’éducation en écho à la complexité décrite par Morin. En fonction des séquences, sont utilisés les approches déductive et inductive, les modes d’apprentissage béhavioriste et le socio-constructivisme, l’évaluation-contrôle et le questionnement. En savoir plus…

Au regard des objectifs de la séquence, les outils utilisés peuvent être :

  • les échanges interactifs en plénières (tour de table, photolangage, etc…),
  • les diaporamas et projections de documents,
  • les mises en situation et jeux de rôles,
  • les études de documents (articles scientifiques, référentiels de bonne pratique, etc…),
  • les temps de réflexion (brainstorming, ateliers en sous-groupes, etc…),
  • la mobilisation des savoirs au cours de séquences de témoignages, de mise en oeuvre d’exercices, de co-construction de projets, de remplissage de questionnaires (pré-test et post-test en particulier),
  • etc…

Demandez le programme !

octobre 22, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *