APP : Accompagner les Patients atteints de Démence de type Alzheimer

Public

Personnel soignant, dont infirmier.e.s et aides-soignant.e.s.

Pré-requis

Etre en situation professionnelle d’accompagnement de patients atteints de démence de type Alzheimer

Durée

1 ou 2 jours

Problématique 

La réflexion menée par des professionnels au sujet de leurs propres pratiques rencontre aujourd’hui un vif intérêt tant dans les entreprises que dans les milieux de la formation. Les raisons sont probablement multiples : évolution des formes de travail et appel à de “nouvelles” compétences, enjeux de professionnalisation d’activités émergentes et/ou de reprofessionnalisation d’activités existantes et développement de nouvelles formes de formation plus articulées avec les situations de travail. (Wittorsky) A travers la mobilisation d’une méthodologie socio-constructiviste prenant pour support un thème aussi polymorphe que la prise en soins des patients déments et de leur entourage, il est recherché une sensibilisation des professionnels à leurs pratiques par une réflexivité encadrée et un regard bienveillant porté sur le quotidien des soignants.

OBJECTIFS

Objectif général / institutionnel

  • Améliorer la qualité et la sécurité des soins, et par conséquent, la satisfaction des professionnels et de leurs patients.

Objectif pédagogique

  • Etre capable de présenter un cas clinique et de l’analyser à partir d’une grille partagée.
  • En déduire les pistes d’améliorations sur les plans individuel, collectif voire institutionnel.

Compétences visées

  • Celles en lien avec le thème au regard de l’analyse de situation présentée au groupe.

Thèmes pouvant être évoqués lors de la présentation des cas cliniques par les stagiaires (liste non exhaustive) :

  • les mécanismes physiopathologiques en jeu lors d’une démence neuro-dégénérative, et plus particulièrement dans le cas de la maladie d’Alzheimer
  • le processus diagnostic (biologie, radiologie, psychométrie, clinique) et les diagnostics différentiels de la Maladie d’Alzheimer (Parkinson, AVC, démence vasculaire, Maladie de Lewy, démence fronto-temporale, dépression)
  • les conséquences de la maladie d’Alzheimer ou d’une démence dans la vie quotidienne d’une personne qui en est atteinte et ses répercussions sur l’entourage, les aidants familiaux/naturels
  • les traitements médicamenteux et non médicamenteux mobilisables
  • les troubles psycho-comportementaux

Méthode et trame d’analyse

APP (Analyse des Pratiques Professionnelles)

= méthode réflexive centrée sur un cas clinique qui va être analysé à partir d’une grille de lecture explorant les éléments du contexte, du choix, et du résultat.
À partir des problèmes soulevés ou de questions identifiées, les données de littérature scientifique et professionnelle sont prises en compte. Une posture réflexive est alors adoptée, permettant d’établir une liaison entre savoirs et actions afin d’intégrer les savoirs dans la pratique professionnelle. La « pratique réflexive » amène le professionnel à réfléchir sur sa pratique de manière critique et constructive tout en créant des liens avec les connaissances (scientifiques ou autres) pour analyser l’action pendant qu’elle se déroule ou après qu’elle se soit déroulée. (HAS. Méthodes du DPC. 2014)

EPP (Evaluation des Pratiques Professionnelles)

= méthode réflexive centrée sur l’ensemble d’une ou plusieurs pratiques (indépendamment du nombre de patients concernés) à partir de référentiels de bonnes pratiques, de recommandations, de conférences de consensus,…

QUATRE ETAPES

Etape 1

En amont de la session, les stagiaires fournissent au formateur la présentation de leur cas clinique à partir d’un outil validé (macrocible, DSI,…).

Etape 2

Le formateur déduit des cas cliniques reçus les questionnements prévalents ou non. Il collecte les données scientifiques ou référentielles qui viendront éclairer les situations cliniques lors de la séquence présentielle.

Etape 3

Lors de la séquence présentielle, les stagiaires présentent leur cas clinique qui sera analysé collectivement à partir d’une grille d’analyse. Le formateur mobilise les références bibliographiques éclairantes lors de temps pédagogiques choisis (échanges, ateliers de groupes, lectures d’articles, présentation de diaporama,…).

Etape 4

Le groupe procède à la formalisation du processus réflexif et envisage les actions à mener pour assurer le suivi de l’action (rédaction d’un nouveau protocole, d’une charte, d’une fiche, identification d’indicateurs de suivi,…).

GRILLE D’ANALYSE (Etape 3)

La grille d’analyse s’articule autour de 6 attributs décrivant des dimensions à interroger (d’après Viollet, 2011) que le formateur mobilisera pour animer les discussions du groupe :

  • Attribut corrélation : dimension plurifactorielle de la compétence
  • Attribut contexte : dimension d’ajustement de la compétence à la situation
  • Attribut temporalité : dimension chronologique du soin ou du suivi
  • Attribut démontrabilité : dimension logique de la compétence, argumentaire
  • Attribut légitimité : dimension légale et éthique de la compétence
  • Attribut effectivité : dimension contractuelle et projective de la compétence

ANIMATION PEDAGOGIQUE

Le formateur peut utiliser la trame d’analyse soit sous la forme d’un tableau à renseigner (proposer en échanges en plénière, en réflexion de sous-groupe), soit de manière plus informelle comme un guide d’entretien. Les documents référentiels en lien avec les situations cliniques seront choisis en amont de la session présentielle sur la base des cas cliniques envoyés par les stagiaires. Ces références scientifiques (y compris réglementaires) peuvent être proposées de différentes manières :

  • lecture de texte (article, synthèses de recommandations HAS / ANESM / sociétés savantes,…),
  • présentation de « mini » diaporamas ciblés venant éclairer telle ou telle partie de la réflexion,
  • travail réflexif sur document « martyr », en plénière ou en sous-groupes, etc…

Dans tous les cas, une reformulation-synthèse est proposée en fin de session : elle identifie les problématiques, nomme les pistes de progrès, et envisage les modalités de suivi issues de la réflexion du groupe.

Demandez le programme !

février 19, 2017